http://www.lapresse.ca/la-tribune/200809/08/01-652916-du-disc-golf-sur-le-mont-arthabaska.php

 

http://www.lapresse.ca/la-tribune/200809/08/01-652916-du-disc-golf-sur-le-mont-arthabaska.php

19 juillet 2008

Du « disc golf » sur le mont Arthabaska

Yanick Poisson – La Tribune

La Corporation du mont Arthabaska a procĂ©dĂ© Ă  l’ouverture officielle d’un parcours de « disc golf » afin de permettre aux visiteurs de se divertir et de se familiariser avec un sport très rĂ©pandu dans l’Ouest canadien, aux États-Unis et en Europe.

NĂ© en Californie, le « disc golf » s’apparente au golf pour ce qui est de l’objectif d’envoyer un objet vers une cible immobile et Ă  l' »ultimate frisbee » en ce qui a trait Ă  l’usage d’un disque de plastique.

Comme il n’est pas très commode d’envoyer un frisbee dans un trou au sol, on utilise des paniers surĂ©levĂ©s Ă©quipĂ©s de chaĂ®nes pour amortir le projectile. Ă€ l’instar du golf, on utilise diffĂ©rents types de frisbees et ils portent mĂŞme des noms comme « driver » et « putter ».

Afin de se familiariser avec cette nouvelle discipline, le directeur gĂ©nĂ©ral de la Corporation, Jean-François Vidal a fait appel Ă  Peter Lizotte, un Sherbrookois d’adoption qui a vĂ©cu 26 annĂ©es en Colombie-Britannique. Ce dernier est devenu un excellent joueur de « disc golf » et il espère dĂ©velopper le sport ici.

Selon M. Lizotte, les meilleurs joueurs lanceront leur disque sur plus de 130 mètres. Il est mĂŞme envisageable de battre un golfeur sur un parcours rĂ©gulier. « J’ai jouĂ© avec mon père une fois en installant des paniers derrière les verts et j’ai rĂ©ussi Ă  le battre », a-t-il racontĂ©.

Les gens qui voudront se familiariser avec le sport pourront s’Ă©lancer gratuitement sur des trajets de 72, 90, 33 et 62 mètres. Le panier le plus court est situĂ© en pleine forĂŞt. Il est Ă©galement possible de pratiquer le « disc golf » l’hiver, en raquette.

« Comme les disques sont de couleur et qu’ils ne calent pas dans la neige, il est possible de jouer l’hiver. Nous espĂ©rons d’ailleurs en faire une attraction pour toute l’annĂ©e », a indiquĂ© M. Vidal.

Le directeur gĂ©nĂ©ral compte amĂ©nager cinq nouveaux paniers d’ici l’an prochain et un deuxième parcours de neuf paniers dans un avenir rapprochĂ©. Une fois installĂ©, il s’agira du sixième parcours de « disc golf » de neuf paniers ou plus Ă  voir le jour au QuĂ©bec.

Les autres sont situés au Bic, à Saint-Augustin-de-Desmaures, au mont Avalanche (2) et à Gatineau.

M. Lizotte tiendra un tournoi de « disc golf » dans la rĂ©gion sherbrookoise, le 10 aoĂ»t prochain. Jusqu’Ă  prĂ©sent, une douzaine de disc golfeurs d’un peu partout dans l’ouest de la province ont confirmĂ© leur prĂ©sence.

Reste Ă  savoir oĂą l’Ă©vĂ©nement aura lieu. La Ville de Sherbrooke a suggĂ©rĂ© quelques terrains qui ne satisfaisaient pas. La Maison GrĂ©goire et le vieux Club de golf de Lennoxville semblent maintenant les hypothèses Ă©tudiĂ©es pour la tenue de la compĂ©tition.